Obtenez le meilleur crédit pour acheter un fonds de commerce

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? Vous avez besoin d’un financement pour acheter un fonds de commerce ?

Il existe différentes solutions pour financer votre projet de reprise d’entreprise, découvrez-les sans attendre !

Faites appel à l’un de nos courtiers en crédit professionnel pour obtenir les meilleures conditions du marché.

  • Gagnez du temps
  • Confiez nous l’administratif
  • Bénéficiez de conseils de qualité
  • Obtenez le meilleur financement du marché

✔ Rendez-vous gratuit

✔ Sans engagement

Définition d’un fonds de commerce

Un fonds de commerce désigne l‘ensemble des biens mobiliers (équipements, stocks…) et immobiliers (clientèle, réputation, brevets…) qui composent une entreprise et permettent d’avoir une activité commerciale.

Celui qui achète le fonds de commerce est appelé cessionnaire.

Le cédant est la personne qui vend son fonds de commerce.

Quel est le coût d’un fonds de commerce ?

Il n’y a pas de réponse exacte ! Le coût du fonds de commerce dépend :

  • De la nature du commerce (son activité)
  • De sa surface (le prix ne sera pas le même en fonction des m²)
  • De l’emplacement géographique (en ville/en commune)
  • Du personnel présent
  • De la clientèle
  • Des marchandises, du stock en général
  • Du bail commercial et droit au bail (le droit d’exercer l’activité)
  • Des équipements et du mobilier
  • Des éléments immatériels (nom commercial, marque, licences, brevets, droits de propriété…)
  • De l’état des lieux
  • Des éventuels travaux à prévoir
  • etc…

Quels sont Les avantages et inconvénients d’un achat de fonds de commerce ?

Les avantages d’un achat de fonds de commerce

L’achat d’un fonds de commerce présente plusieurs avantages :

Votre prédécesseur aura assuré un chiffre d’affaires minimum grâce à tout son travail mené auparavant. Vous avez donc une garantie d’obtenir ce chiffre d’affaires en reprenant le commerce.

La clientèle, les équipements, le nom commercial sont des éléments que vous allez pouvoir récupérer dès l’achat du fonds de commerce.

Vous pouvez alors vous lancer en très peu de temps.

C’est une action rentable mais elle peut comprendre également des inconvénients.

Les inconvénients d’un achat de fonds de commerce

Dans certains cas particuliers, l’achat de fonds de commerce peut impliquer quelques obstacles :

  • Pour le rachat d’une entreprise en difficulté financière
  • Pour le rachat d’un fonds de commerce en très bonne santé

Il faut avoir la capacité de trouver des solutions pour développer l’entreprise ou assurer sa rentabilité.

Autre désavantage, vous pouvez connaître une perte de clientèle si celle-ci compare constamment votre gestion de l’activité avec le prédécesseur.

Quelles sont les garanties lors d’un prêt pour l’achat d’un fonds de commerce ?

Il existe plusieurs garanties pour votre financement :

Lors de l’achat d’un fonds de commerce, les banques exigent des garanties de chaque partie afin de limiter le risque. Découvrez ces garanties :

  • Nantissement de fonds de commerce
  • BPI ou SIAGI
  • Blocage de comptes courants d’associés
  • Caution personnelle du dirigeant dans la limite d’un certain pourcentage

Les garanties vis-à-vis du cédant :

  • La garantie des vices cachés
  • L’obligation de délivrance, c’est-à-dire que le fonds cédé doit être à l’entière disposition de l’acheteur
  • La garantie d’éviction : cette garantie assure à l’acheteur que personne d’autre ne pourra prétendre être propriétaire du fonds acheté.
  • Le respect des mentions obligatoires indiquées dans l’acte de cession

Votre courtier spécialisé en fonds de commerce vous conseillera sur le choix des garanties en fonction de votre profil d’emprunteur.

Comment financer un fonds de commerce ?

Le financement d’un fonds de commerce peut être assuré par différentes sources.

L’apport personnel

L’apport personnel est une source de financement qui permet de compléter un prêt professionnel et de couvrir les frais annexes. Il s’agit de vos fonds propres (épargne personnelle). Cet élément rassure les banques sur votre projet professionnel. Le montant à apporter dépend de votre activité et de vos ressources. Des alternatives d’aides locales et régionales permettent d’augmenter cet apport.

Découvrez notre article sur la création d’une entreprise sans apport.

La love Money

La love Money consiste à solliciter vos proches (famille, amis, collègues…) pour qu’ils participent financièrement à votre projet professionnel.

Le prêt d’honneur

Des nombreux réseaux (plateforme Initiative) peuvent vous proposer un prêt d’honneur pour la reprise d’une entreprise. Il s’agit d’un prêt sans garantie ni caution personnelle. Le montant est défini en fonction de votre projet et de vos besoins de financement.

Le prêt professionnel

Vous pouvez financer un fonds de commerce par le biais d’un crédit auprès d’une banque. Il s’agit alors d’un prêt de fonds de commerce. N’hésitez pas à faire appel à un courtier professionnel pour qu’il sollicite plusieurs établissements bancaires dans le but d’obtenir les meilleures conditions d’emprunt.

Le crédit-bail

Le crédit-bail ou leasing est un contrat où une société financière fournit du matériel à une autre entreprise en échange d’un paiement régulier. À la fin du contrat, l’entreprise louant le matériel a la possibilité de l’acheter à un prix préalablement convenu dans le contrat.

Le crédit vendeur

Le crédit vendeur est un prêt accordé par le cédant pour la reprise de son entreprise.

Il est conseillé de connaître suffisamment et d’avoir confiance envers le repreneur du fonds de commerce pour accepter de lui octroyer le crédit vendeur.

Le paiement d’une partie du prix du bien (50% minimum) est alors échelonné sur une durée de 1 à 3 ans.

Les Business Angels

Les Business Angels sont des investisseurs qui peuvent vous permettre de récolter des fonds à travers la création d’une holding de reprise. Plus qu’un apport financier, il s’agit également d’une mise à disposition de leurs compétences et de leurs réseaux.

La BPI

La BPI est la Banque Publique d’Investissement qui a pour objectif d’aider les entreprises à se développer. La BPI accorde des prêts sous certaines conditions.

Le financement participatif

Le financement participatif ou crowdfunding est un moyen qui permet à de nombreuses personnes de contribuer financièrement à la réalisation d’un projet professionnel. L’objectif est de soutenir un projet innovant ou qui nous tiens à cœur en participant financièrement à son aboutissement. De nombreuses plateformes en ligne de financement participatif ont vu le jour ces dix dernières années.

Les aides publiques à la création d’entreprise

De nombreuses aides régionales, locales ou encore nationales sont disponibles pour accompagner les porteurs de projet professionnel.

Ces aides dépendent du lieu d’implantation du fonds de commerce et du secteur d’activité.

Les dispositifs de Pôle Emploi

L’ARCE est une Aide à la Reprise ou à la Création d’une Entreprise (ARCE) consiste à recevoir ses allocations-chômage sous la forme de capital.

Ce dispositif est accordé aux demandeurs d’emploi qui touchent l’ARE (allocation d’Aide au Retour à l’Emploi). Le demandeur d’emploi pour bénéficier de l’ARCE doit avoir obtenu précédemment l’ACRE (aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise).

L’ACRE se résume à l’exonération partielle de charges sociales ainsi que d’un accompagnement pendant les premières années d’activités.

POURQUOI FAIRE APPEL à un courtier spécialisé en fonds de commerce ?

Profitez de notre expertise et de notre savoir-faire en négociation pour obtenir le meilleur financement. Un accompagnement de A à Z, de la constitution de votre plan de financement sur-mesure, au rendez-vous bancaire jusqu’à la signature du crédit.

Obtenez votre prêt dans les meilleures conditions : meilleur taux, meilleures garanties et assurances. Bénéficiez de conseils avisés en faisant appel à un courtier spécialiste du fonds de commerce.

Pensez à Finance Conseil pour votre prêt professionnel !

Le réseau Finance Conseil en chiffres

30 000 clients
accompagnés

8 000 dossiers
de prêt par an

1,7 milliards d’euros
de crédits négociés

4,9/5 sur
plus de 3 000 avis

Nos partenaires bancaires

Demandez votre étude gratuite dès maintenant !